W.A.D.D.R / CISCO

Francisco Esteves, aka Cisco, fait partie de ces artistes qui ont de la suite dans les idées et des idées plein la tête.

 

Zicos activiste depuis plus de 15 piges, son approche musicale a toujours été ouverte, entière, intègre et participative. Son nouveau projet, We Are Disco Doom REVENGE, n’échappe pas à la règle.

Le numérique, l’analogique et l’organique sont les trois fers de lance du nouveau groupe baptisé en toute simplicité, We Are Disco Doom REVENGE, que Cisco aime d’ailleurs à présenter avec tout autant de simplicité comme un projet “electro hip-hop shoegaze”… tout un programme alambiqué et néanmoins simple, propre et efficace.


Une chose est sûre, ce premier EP, Connect the Machine to the Lips, s’inscrit dans la logique de la longue histoire de collaborations, de partages et d’échanges (de fichiers) que le gars a lancés et auxquels il a apposé sa griffe.


Il faut dire que Cisco est un inconditionnel de ce genre de melting-pot. Membre fondateur du label Dora Dorovitch en 2001, pilier du groupe expérimental Telefax, et co-fondateur du webzine Radio Clarknova, avant l’initiation du projet transatlantique Binary Audio Misfits avec le collectif texan, the Word Association (2008) ; Francisco reprend aujourd’hui ses bonnes vieilles habitudes et écrit aujourd’hui un nouveau chapitre de sa carrière avec We Are Disco Doom REVENGE, élargissant un peu plus son horizon.


Ce premier EP est une belle introduction en 7 points, simples, précis et sans bavures.

Noir%20PNG_edited.png